Notre métier

L’huissier judiciaire est un officier ministériel au même titre qu’un notaire. Il est nommé et assermenté par le Conseil d’Etat. C’est une profession libérale indépendante qui n’est pas inscrite au registre du commerce.
Le Conseil d’Etat nomme les huissiers judiciaires et en fixe le nombre. Il est actuellement de 9 huissiers pour le canton de Genève. La profession d’huissier judiciaire n’existe qu’à Genève et est issue du Code Napoléon.
L’huissier judiciaire a le monopole des ventes aux enchères volontaires à Genève, il procède à des inventaires estimatifs ou quantitatifs, il dresse les protêts pour effets de change, exécute les jugements et saisies provisionnelles, signifie les actes judiciaires et sous seing privé et enfin dresse les procès-verbaux de constats de toutes natures.

Historique de l’étude

L’Etude Reymond est synonyme de tradition familiale depuis 1942, date de la nomination de Maître Marc REYMOND et de la fondation de l’Etude. En 1970, l’Etude compte alors deux huissiers judiciaires associés, avec la nomination de son fils Edouard Reymond.
Cette tradition se perpétue aujourd’hui encore avec la nomination en 2005 de Maître Tristan Reymond. Membre titulaire et actuel Président de la Chambre des huissiers judiciaires de Genève, Maître Tristan Reymond est également représentant pour Genève auprès de l’Union Internationale des Huissiers de Justice (UIHJ).

Huissiers Judiciaires Genevois

La chambre des huissiers judiciaires de Genève est membre fondateur de l’Union Internationale des Huissiers de Justice et Officiers Judiciaires dont le siège est à Paris, 6, place du Colonel-Fabien. Le site www.uihj.com vous donne tous renseignements complémentaires.