Plus de 350 personnes ont participé à la septième Conférence internationale annuelle des huissiers de justice, organisée par la Chambre serbe des huissiers de justice privés les 21 et 22 octobre à Zlatibor, en Serbie.   La Conférence était coparrainée par le projet BESP (Balkan Enforcement Strengthening).

Pendant deux jours, des discussions ont été organisées sur d’importants sujets liés au droit de l’exécution, tels que les coûts des procédures d’exécution et le droit à indemnisation pour les activités d’exécution ; la procédure d’exécution dans les situations de crise et les questions juridiques controversées dans le travail des agents publics chargés de l’exécution et des tribunaux. Une attention particulière a été accordée à l’application des normes européennes dans la procédure d’exécution en tant que garantie des droits de l’homme (en particulier la durée raisonnable de la procédure d’exécution, le droit à un procès équitable et la violation du droit de propriété dans la procédure d’exécution).

Des huissiers de justice de Serbie et d’autres pays, des juges de la Cour suprême de cassation de Serbie, des Cours d’Appel en matière commerciale et des universités ont participé à cette réunion.

L’UIHJ était représentée par son premier vice-président, Jos Uitdehaag.

 

Photo: Bojan Kostic, président de la Chambre serbe des huissiers de justice privés